Les additifs alimentaires sont faciles à reconnaître, soit par leurs noms, soit par un code commençant par un E, suivi de 3 ou 4 chiffres entre 100 et 1518. En général, ils se retrouvent dans les denrées alimentaires industrielles consommées par les hommes ou les animaux.

Qu’est-ce qu’un additif alimentaire ?

Par définition, les additifs alimentaires sont des substances dangereuses, ajoutées aux aliments. Ces éléments permettent d’améliorer la texture, la saveur mais aussi l’apparence des mets industriels. Ils permettent également d’améliorer la conservation de la nourriture en réduisant le phénomène d’oxydation. Les additifs alimentaires se caractérisent par une formule moléculaire très simple et ils sont utilisés à de très faibles doses mais efficaces à leurs activités destinées. Ces produits n’apportent aucune valeur nutritive pour notre organisme. Au contraire, ils engendrent des effets désirables, particulièrement pour l’être humain. Dans la majorité des cas, ce sont des produits synthétisés qui doivent être préalablement autorisés par la Food and Drug Administration (FDA), l’Autorité européenne de sécurité des aliments (ESFA) et le ministère de la santé. N’empêche que quelques uns de  ces produits sont inclus dans nos plats et ils ne sont bons pour notre santé.  Pour en savoir plus, les additifs alimentaires existent en quelques catégories :

Les différentes catégories d’additifs alimentaires à éviter

En général, les additifs alimentaires sont classés en cinq catégories bien distinctes. Il y a les colorants, les édulcorants, les conservateurs, les agents de texture et les antioxydants. Chacun de ses éléments ont leur propre code. Voici les cryptes qui permettent de définir ces additifs alimentaires. Les agents colorants : E1xx, les conservateurs : E2xx, les antioxydants E3xx, les agents de texture : E4xx, les édulcorants et exhausteurs de goût : E5xx. Les agents de conservation ainsi que les colorants permettent de garder l’aspect appétissant des aliments même s’ils sont transportés à une longue distance avant d’arriver au consommateur. Les édulcorants donnent une saveur plus sucrée tandis que les antioxydants empêchent le brunissement des fruits et légumes déjà coupés. Les agents de texture améliorent la tenue ainsi que la présentation des aliments.


Dans la même thématique