Comme son nom l’indique, le parodontologue s’occupe de tout traitement du parodonte. Mais son métier ne se limite pas seulement là-dessus. Il se charge aussi de la prévention et du diagnostic de ces tissus de soutien des dents, des gingivites, des parodontites et de leurs séquelles. Avant de consulter un tel spécialiste, il est important de comprendre son travail pour savoir s’il en vaut vraiment la peine.

Les types de traitement offerts par le parodontologue

Dans sa profession, le parodontologue aura recours à des interventions chirurgicales et non chirurgicales. Pour ces derniers, il s’occupe du curetage et de la remise en surface radiculaire. Celle-ci désigne une opération de nettoyage en profondeur. Elle se fait sous anesthésie. Au cours de cette anatomie, ce spécialiste retirera la plaque et le tartre se formant au-dessus et sur le bord des gencives. Il lisse et élimine après les rugosités. Celles-ci s’avèrent présentes sur les racines. Ces muqueuses enserrant les dents au collet profiteront ainsi d’une surface parfaitement propre et peuvent mieux accomplir leur rôle.

Dans les cas plus délicats, le parodontiste pourrait procéder à une chirurgie. Ceci pour restaurer les structures de soutien buccales. Pour ce faire, il pourra par exemple réaliser une intervention parodontale avec lambeau, ou gingivectomie. Il pourra également effectuer des greffes osseuses ou des tissus mous sans oublier les reconstructions osseuses pré-implantaires. Pour ces opérations, vous pouvez consulter, à titre d’exemple, un parodontologue paris.

Quand consulter un parodontologue ?

Dès que des maladies parodontales se présentent, il est préférable de recourir à ce spécialiste. Et ceci lorsqu’elles s’avèrent encore à leurs premiers stades. Il est important ainsi de connaître les symptômes. Le saignement lors du brossage ou de l’utilisation de la soie dentaire en fait partie. Il en est de même pour la rougeur ou l’inflammation des gencives. Sans oublier le mauvais goût dans la bouche ou l’haleine désagréable. L’abcès, le relâchement des organes de la mastication, leur déplacement et leur perte se révèlent des signes à observer. En général, les problèmes les plus courants traités par le parodontologue sont la gingivite. Celle-ci désigne une brûlure légère des gencives entraînant de la douleur et des hémorragies.

Il existe aussi la parodontite faible ou sévère et celle avancée. Les dents manquantes semblent également fréquentes. La denture doit être raccrochée ici à la mâchoire afin de la rendre à nouveau fonctionnelle. En cas d’urgence, si des syndromes apparaissent, ce professionnel peut être facilement trouvé en ligne.


Cet article a été vu 277 fois !

Dans la même thématique