Aujourd’hui, la consommation de la viande rouge connaît une très mauvaise réputation à cause des méfaits qu’elle apporte sur la santé, comme les maladies de l’articulation ou les problèmes du cœur. La viande la plus méprisée est surtout celle que l’on vend dans les supermarchés, considérée comme étant de mauvaise qualité.

Cela est dû à cause de la condition des animaux lors de leur abattage. Le traitement durant leur vie compte aussi. En effet, il se peut que ça ait été un animal que l’on a gavé de produits chimiques. Tout cela entraîne la baisse de la qualité de la chair. Du coup, de plus en plus de personnes tendent à devenir végétarien en se privant de viande. La carence en viande rouge a des conséquences sur la santé ; mais il faut savoir qu’il existe différents moyens de compenser la privation de la chair animale, et avoir ainsi un repas quand même bien équilibré.

Disposer d’un complément alimentaire

La viande rouge fait partie des aliments très riches en vitamine B12. Si une personne pense compenser le manque de cette vitamine en ne consommant que des produits végétaux, elle fait une erreur. En effet, la vitamine B12 n’est présente que dans les produits animaux. Il faut, dans ce cas, disposer d’un complément alimentaire.

Si l’on ne veut pas de viande rouge dans notre assiette, on peut toujours acquérir la vitamine B12 en consommant des palourdes, des huîtres du Pacifique, du poulet, du poisson (thon, saumon, truite, sardines en boîte, hareng, …) ou encore du jaune d’œuf et de quelques produits laitiers.

On n’est donc pas si « végétarien que ça », car on a juste éliminé la viande rouge de notre menu.

Accorder une importante valeur aux divers produits végétaux

En plus de la vitamine B12, la viande rouge est aussi riche en fer et en protéines. Ces deux derniers éléments, contrairement à la vitamine B12, sont présents en grande quantité dans les produits végétaux.

Pour le fer, par exemple, on pourrait très bien valoriser les légumes secs, comme les lentilles ou les haricots rouges. Le thym se trouve aussi parmi les produits végétaux riches en fer.

Là, certains vont être contents … Noter que le cacao est également un élément ferreux. On peut donc très bien consommer du chocolat, mais évidemment, avec modération.

Pour les protéines, la spiruline est la plus conseillée. Il s’est révélé qu’elle est deux fois plus riche en protéines végétales comparées aux protéines animales contenues dans la viande rouge. Le soja fait aussi partie de la liste.

La consommation de fruits secs favorise aussi la procuration de protéines.

Si l’on est amateur de fruits, la consommation de la pomme et fortement requise.


Dans la même thématique