C’est connu, les patients éprouvent toujours une anxiété à se retrouver dans un cabinet d’orthodontie. Tous ces instruments qui s’entrechoquent dans votre mâchoire ne sont pas très rassurants. Pire encore, une opération pour assurer une bonne hygiène dentaire et buccale peut durer près d’une heure. Mais bientôt, ces patients pourront se détendre. En effet, les chercheurs britanniques ont eu la bonne idée d’utiliser les casques virtuels pour réduire l’anxiété.

Visualiser un scénario pendant une opération chez le dentiste

Il est recommandé de consulter au moins deux fois par an le dentiste pour sa santé bucco-dentaire. Cela peut être un moment très stressant pour les patients, mais bientôt vous n’aurez plus à craindre ces instruments de torture… En ayant recours à la réalité virtuelle, les chercheurs britanniques de l’université Plymouth ont constaté une nette diminution de l’anxiété chez les patients pendant toute la phase du traitement dentaire.

Plusieurs graphismes presque réels ont été sélectionnés avec soin : les paysages verdoyants ou une nature flamboyante avec un ciel bleu. En visualisant ces images, les patients oublient un tant soit peu l’environnement tant redouté du cabinet d’un dentiste. Leur esprit s’évade durant le temps de l’intervention.

Jusqu’ici, avec le bruit perceptible de la fraise, le seul élément qui pouvait rassurer les patients était la voie de l’orthodontiste dont on connaissait déjà la formule : «  ne vous inquiétez pas, vous n’allez rien ressentir ».

Une étude qui montre l’importance de la nature dans la relaxation

Pour obtenir de tels résultats, les chercheurs ont formé trois groupes de patients. Le premier groupe a reçu des soins classiques, le second a bénéficié des casques de réalité virtuelle qui montrait un environnement urbain et enfin le troisième groupe de volontaires portait un casque virtuel, mais cette fois-ci plongé dans un environnement de ciel bleu au bord de la plage.

Résultat, seuls les patients ayant un casque qui montrait la plage et le ciel bleu ont vécu une bonne expérience durant la phase de traitement, ils étaient aussi plus relaxés. Par contre, les patients qui ont reçu un examen médical classique et ceux des casques montrant une ville virtuelle ont ressenti plus de douleurs et une semaine après, ils avaient toujours le souvenir d’une mauvaise expérience. Cela suppose que la nature joue un rôle essentiel dans la relaxation des patients lorsqu’ils doivent porter un casque virtuel.

La réalité virtuelle seule ne suffit pas !

Cette expérience montre aussi que seule la réalité virtuelle ne suffit pas pour parvenir à des résultats satisfaisants. On constate que même les patients qui portaient un casque, mais avec une représentation virtuelle urbaine ont également ressenti des douleurs et ils étaient aussi anxieux pendant le traitement.

Deux éléments prouvent que nous sommes très proches de la nature qui aiderait l’homme à mieux se détendre et à être moins anxieux. Il s’agit précisément les environnements marins et la vision d’un ciel bleu. On pourrait s’attendre à des expériences similaires sur d’autres disciplines de la médecine.

Si cette expérience est généralisée chez les dentistes-chirurgiens, doit-on s’attendre à une augmentation du pourcentage de consultation ? C’est une possibilité, mais rien n’est sûr.


Cet article a été vu 335 fois !

Dans la même thématique