Le soin diététique s’intègre dans un contexte global de soin et est en coordination avec les actes des autres professionnels de la santé. Il est prescrit par un diététicien et consiste en un bilan diététique à visée diagnostique et la mise en place subséquente d’un régime alimentaire à partir d’objectifs du patient.

Définition du soin diététique 

Le soin diététique est effectué par un diététicien dans son cabinet ou au sein d’un établissement de santé. C’est dans ce dernier cas que le soin diététique s’inscrit dans une démarche thérapeutique et globale de la personne soignée par le diététicien en collaboration avec ses collègues.

Le soin diététique se focalise sur la santé de l’individu et en se basant sur les résultats de la recherche, l’étude ainsi que l’état de santé de l’individu. Cela sera utile pour pouvoir améliorer la santé des personnes soignées ainsi que de guérir et prévenir des maladies et de maintenir l’organisme en bonne santé.

Le soin diététique réalisé par un diététicien concerne l’ensemble des soins et des conseils nutritionnels à des particuliers qui viennent consulter dans les cabinets ou dans les hôpitaux. Le diététicien s’occupe notamment des individus de tous âges, des familles ainsi que les groupes et communautés malades ou bien portants souhaitant maintenir leur santé.

Intérêt du soin diététique réalisé par un diététicien 

Notre diététicienne installée à Paris est la personne compétente pour prescrire le soin diététique approprié à la personne malade. Le diététicien doit s’armer d’un ensemble de connaissances requises pour bien mener sa mission :

  • Bien connaitre le métabolisme humain, la biochimie et la physiologie
  • Bien connaitre la médecine clinique : maladies graves, étiologie, traitements, etc.
  • Bien connaitre la nutrition : besoins nutritionnels correspondant à chaque état de santé, apports alimentaires, etc.
  • Bien connaitre les différents groupes alimentaires et de leur technologie
  • Bien connaitre les aliments diététiques tels que les compléments alimentaires et les alicaments
  • Bien connaitre l’environnement socio-culturel de la personne soignée
  • Une maîtrise totale des méthodes et des techniques de l’éducation thérapeutique
  • Être capable à bien analyser les antécédents la personne soignée
  • Pouvoir analyser l’historique alimentaire et du vécu au cours de la maladie de la personne malade
  • L’analyse du comportement alimentaire de la personne soignée

 

Toutes ces connaissances, représentent un socle de départ pour un diététicien pour qu’il puisse rétablir un état de santé dégradé pour son patient ou prévenir la fragilisation du corps par des maladies liées à la nutrition des personnes saines.


Cet article a été vu 181 fois !

Dans la même thématique