Quand le mal de dos s’aggrave au fil du temps, des excroissances osseuses appelées communément les becs de perroquet peuvent se former. Ces « ostéophytes » se situent en général au niveau des articulations vertébrales. Comment en guérir ?

Les becs de perroquet c’est quoi ?

Les becs de perroquet sont des éperons osseux qui surgissent le plus souvent au niveau des articulations déjà sujettes à l’arthrose. Ces formations osseuses interviennent dans l’objectif de soulager la pression exercée sur l’os en la répartissant sur une surface plus large. Normalement, les becs de perroquet n’engendrent aucune douleur spécifique.

Quels traitements sont prescrits dans les cas de bec de perroquet ?

Les traitements médicaux s’appuient en principe sur la réduction de la douleur et l’amélioration des dysfonctions relatives à la motricité. Pour se faire, le corps médical opte la plupart du temps pour la mésothérapie et la radiothérapie :

La mésothérapie :

La mésothérapie est la technique la plus fréquemment utilisée. Cette méthode consiste à administrer des médicaments qui ont des vertus décontractantes et anti-inflammatoires au patient. A noter que la mode d’administration des remèdes est l’injection et ce, soit intradermique ou épidurale.

La radiothérapie :

Certaines fois, les médecins misent sur la radiothérapie qui présente aussi des avantages anti-inflammatoire à condition que les doses de radiation soient plus élevées.

Le traitement est toujours renforcé par des médicaments adéquats

Quel que soit la technique choisie par les docteurs, un traitement du bec de perroquet s’accompagne toujours de prise d’anti-inflammatoire ou encore d’antalgiques. En effet, ces médicaments apportent rapidement du soulagement aux douleurs ressenties par les personnes qui souffrent de cette maladie. D’autre part, les médecines douces ont aussi fait leur preuve en matière de guérison des ostéophytes. Toutefois, il est conseillé de toujours se conformer aux recommandations des spécialistes en homéopathie, ostéopathie, oligothérapie… pour soulager le dos, il est aussi important d’avoir un bon matelas.

Dans quel cas recourt-on à  la chirurgie ?

Si le bec de perroquet provoque l’invalidité de celui ou celle qui en souffre tout en aggravant le développement de l’arthrose lombaire, les médecins recommande la chirurgie.

Dans le cadre de la chirurgie, les docteurs visent la libération des racines nerveuses des compressions. Toutefois, avant de réaliser une intervention de si grande envergure, ils effectuent en amont une évaluation des risques et des bénéfices de l’opération par rapport au degré de gravité de la maladie.

 


Cet article a été vu 115 fois !

Dernières recherches:
  • dictionnaire des maux (1)
  • dos douleur bec perroquet (1)

Dans la même thématique