La plupart des gens ignorent l’existence de la dépression saisonnière. Pourtant, environ 15 % de la population française sont touchés par ce trouble. Actuellement, la luminothérapie se présente comme l’unique méthode de traitement efficace.

L’essentiel sur la dépression saisonnière

Une dépression saisonnière se manifeste par une irritabilité accrue, des états fébriles ainsi qu’une fatigue plus ou moins passagère. Les personnes touchées par ce trouble éprouvent un mal-être constant et cela ne s’améliore pas si le souffrant est souvent confronté à des situations stressantes.

Ce souci de santé favorise de nombreuses autres maladies. Les sujets peuvent devenir insomniaques. De même, ils sont émotionnellement instables, ce qui augmente les risques de disputes. Ce trouble survient entre l’automne et l’hiver et peut avoir de sérieuses répercussions sur la vie personnelle et professionnelle. Pour les travailleurs, une baisse de la  performance peut être constatée. Dans certains cas, cela peut être la cause d’un licenciement.

Dans ce contexte, il convient de traiter convenablement une dépression saisonnière. Toutefois, consulter un psychologue n’est pas conseillé. La psychanalyse n’apporte pas un rétablissement palpable puisque l’origine du trouble est le manque d’exposition au soleil.

Traiter la dépression saisonnière grâce à la luminothérapie

La communauté scientifique a découvert  la dépression saisonnière en 1984. Les résultats des recherches du Dr « Norman Rosenthal » ont prouvé que ce trouble est lié au manque d’exposition à la lumière. Effectivement, le soleil est moins rayonnant durant l’automne et l’hiver du fait de l’inclinaison de la terre. Pendant ces saisons, l’horloge biologique des êtres humains est sensiblement déréglée. Ce dérèglement passe inaperçu chez la plupart des gens. Toutefois,les effets néfastes de ce phénomène se manifestent par différents problèmes de santé chez certains sujets. Des troubles hormonaux altèrent l’humeur de la personne qui n’arrive pas à s’endormir correctement. La fatigue s’installe alors, ce qui favorise d’autres affections.
Afin de traiter la dépression saisonnière, il faut s’exposer à une lumière artificielle blanche régulièrement. La luminothérapie est donc l’alternative la plus conseillée. Certains praticiens spécialisés dans ce domaine peuvent être consulté si nécessaire. Par ailleurs, chacun peut toujours se doter de lampes spéciales. L’utilisation de ces dispositifs favorise l’amélioration de l’état général des patients.

Cet article a été vu 730 fois !