À la naissance et tout au long de la croissance de l’enfant, il est nécessaire de faire passer des contrôles complets au nouveau-né. Cela dans le but de détecter les diverses anomalies qui pourraient survenir dans l’organisme et ainsi assurer la santé du bambin. La surdité figure parmi les anomalies les plus fréquentes durant cette période. Il est donc important de la dépister pour pouvoir la traiter plus facilement.

La surdité : les symptômes et les facteurs de risque

Les problèmes d’audition enfant sont beaucoup plus communs qu’il n’y paraît. Il est donc prudent de prendre des précautions face à cela. L’examen systématique consiste à dépister un trouble auditif chez l’enfant. Certains facteurs de risques sont à observer à savoir : l’existence de cas de surdité dans la famille, une pathologie durant la grossesse, une prématurité, une méningite, ou encore un traumatisme obstétrical. Ces facteurs figures parmi les causes premières de la surdité chez l’enfant.

Il est à savoir que certains cas peuvent être soignés rapidement et d’autres restent délicats. Les signes auxquels les parents devront rester attentifs sont l’absence de réaction au bruit et au son de la voix, la perte du babil dans une période de 6 mois, le calme du sommeil ou encore le retard du développement du langage. Il est donc capital de s’informer des étapes d’évolution de l’enfant.

Les catégories de surdité

En fonction de l’origine de la surdité, on distingue plusieurs cas possibles. La surdité congénitale par exemple est causée par une infection virale durant la grossesse. Mais elle peut également avoir une source génétique. Dans ces cas, un implant cochléaire résout le problème. Il s’agit d’un appareil que l’on implante dans l’oreille de l’enfant.  La surdité acquise ou surdité de transmission quant à elle, résulte en général d’un conduit bouché dans le cas d’une atteinte de l’oreille externe.

Dans le cas, par contre d’une atteinte de l’oreille interne, il peut s’agir d’une otite ou d’une lésion des osselets. Dans les deux cas, les sons graves sont difficilement perçus. Il sera donc difficile pour l’enfant d’entendre les chuchotements. Cette surdité peut être atténuée par des traitements visant à nettoyer les oreilles.

 

La surdité de perception par contre est pour la plupart des cas définitifs. Les causes peuvent varier et ne sont pas encore déterminées. Cependant, dans tous les cas, il est important de soumettre son enfant à un test auditif pour mieux se rendre compte des situations et des solutions adéquates.

Cet article a été vu 736 fois !

Dernières recherches:
  • surdite chez lenfant babil (1)