Véritable allié pour se lever de bonne heure, le réveille-matin est appareil que bien des personnes ont adopté au quotidien. Si vous aussi vous comptez faire confiance à cet accessoire pour ne plus être en retard, prenez en comptes ces quelques critères avant l’achat.

La praticité et la fonctionnalité

Un réveil doit avant tout être pratique. Rien ne sert d’acheter un article qui rendra vos matins et vos nuits encore plus insupportables. Pensez à prendre un modèle ergonomique. Si vous vous tournez vers les réveils à trotteuses, veillez à ce que le mouvement de leurs aiguilles soit silencieux. Il n’est jamais agréable de dormir tout en entendant un incessant tic-tac. Mis à part cela, dans les rayons de magasins, vous trouverez les réveils à snooze. Ne soyez pas tenté d’acheter ces modèles vantés pour leur fonction retardant l’heure du réveil. À première vue pratique, ce gadget n’améliore pas votre réveil. En effet, en vous rendormant après la première sonnerie, il est possible que vous que vous lanciez un nouveau cycle de sommeil. À peine le cycle de sommeil profond entamé, la seconde sonnerie vous tirera des bras de Morphée. Résultat, vous vous sentirez vaseux et de mauvaise humeur dès le matin.

Le signal de réveil

La sonnerie est certainement le signal de réveil le plus courant. Dans cette catégorie, on retrouve les bips, la musique et les informations du matin. Si vous n’aimez aucune de ces sonneries, optez pour une solution plus innovante et moins agressive pour les oreilles, les réveils aux sons de la nature. Vous n’aurez aucun mal à en trouver sur internet. À la place des bips et des informations matinales, ces modèles vous donneront la chance de vous réveiller avec le chant des oiseaux, le bruit des vagues ou le ruissellement d’une cascade. Sachez qu’il existe également, des réveils olfactifs qui vous tirent des bras de Morphée en titillant vos narines. Ce type de réveil émet des arômes de chocolat chaud, de petits biscuits ou d’espresso. Bref, le nécessaire pour vous offrir un réveil gourmand. Enfin, il y a les simulateurs d’aube qui vous sort de votre sommeil tout en douceur. Grâce à leur lumière qui s’intensifie progressivement, ces appareils de luminothérapie préparent lentement le cerveau à passer d’un sommeil léger à la phase du réveil.

L’alimentation

Les piles ne sont certainement pas l’alimentation la plus écologique en matière de réveil. Pour contribuer à la sauvegarde de l’environnement, sachez que vous avez la possibilité d’acheter des réveils écologiques. En cherchant bien, vous dénicherez des modèles fonctionnant à l’eau ou avec les rayons solaires. Grâce à ces énergies renouvelables, vous réduirez le taux de déchets de piles rejeté dans la nature. À titre d’information, les piles à eau ne contiennent pas de composés tels que le mercure et cadmium, des produits nocifs pour l’environnement. De plus, certaines d’entre elles ont une durée de vie minimale de 2 ans. Mis à part cela, vous pouvez opter pour les réveils d’antan. Généralement, ces articles mécaniques ne nécessitent aucune pile. À la place, ils ont besoin d’être remontés de temps en temps. En accordant quelques minutes à cette tâche, vous ferez un petit geste, non négligeable, pour la planète.

Cet article a été vu 1102 fois !