De nombreuses civilisations employaient des installations diverses pour favoriser la transpiration à des fins de bien-être. Pendant que les Grecs et les Romains aménageaient des saunas, les natifs américains construisaient occasionnellement des tentes de sudation. Ces infrastructures étaient utiles pour traiter différentes maladies ou juste pour se détendre. Les cabines infrarouges avancent désormais les mêmes bienfaits que ces dispositifs.

Le fonctionnement des cabines infrarouge

Une cabine infrarouge est totalement différente d’un sauna moderne. Celle-ci n’utilise pas de vapeur, mais emploie différents dispositifs qui émettent des infrarouges. Cela est comparable à un bain de soleil, sauf que des ultraviolets ne sont pas émis. Contrairement aux idées reçues, ce type d’agencement n’augmente pas le risque de maladie dégénérative. Au contraire, ces cabines permettent d’assainir davantage la peau, notamment en débouchant les pores du fait d’une forte transpiration.

Les saunas infrarouges ne chauffent pas l’air ambiant et ne la saturent pas de vapeur d’eau. En outre, ils dispensent bon nombre de bienfaits qui pourraient aider à traiter certaines affections. Cela procure beaucoup de bien-être et convient aux personnes qui ne supportent pas les séances de hammam.

Les bienfaits des saunas infrarouges

Une cabine infrarouge stimule la sudation par rayonnement thermique. Ce fonctionnement constitue un moyen de solliciter plus rapidement les glandes sébacées. Leur usage participe par la suite à favoriser l’irrigation sanguine puisque le dispositif provoque une transpiration 6 à 8 fois supérieure qu’avec un sauna traditionnel. La chaleur engendrée par la pénétration des rayons dans les tissus cutanés contribue à assouplir les muscles et à les débarrasser des toxines. Dans ce contexte, ces appareils sont tout indiqués pour les sportifs.

Quelques portails dédiés à l’achat de cabine infrarouge proposent d’ailleurs quelques modèles qui conviennent particulièrement aux particuliers. Ces boutiques en ligne peuvent également se charger de l’installation du dispositif pour le faire fonctionner correctement.

Cet article a été vu 1617 fois !