C’est un phénomène récent mais le domaine de la santé voit d’un oeil envieux les certifications. A quoi cela est dû ? Une exigence nouvelle de la règlementation ? non…

Une envie de mieux faire en confiant la gestion des organismes aux mains des bonnes pratiques normatives ? Non plus… Alors ?

La traçabilité en Question

santeIl est un domaine important dans l’exercice de la médecine, c’est celui du suivi des soins.

Et pourtant les faits divers se sont souvent fait l’écho d’une insuffisance à ce sujet.

Cette prise de conscience dans le domaine médical a entraîné une remise à plat des pratiques.

Et parmi les évolutions notables, nous pouvons observer une multiplication des établissements se tournant vers des certifications aidant à cela.

Ainsi la norme ISO 9001, la plus connue des normes aide à cela.

Ce qui explique le nombre de démarche qualité du secteur

La course à la compétitivité

Nous l’oublions souvent mais les cliniques sont des entreprises privées (presque) comme tout autres entreprises.

Il découle de la recherche de compétitivité un attrait vers les méthodes pouvant aider à rentabiliser et optimiser l’organisation existante.

Un argument de plus en faveur des normalisations.

Du matériel de pointe, et des investissements toujours plus lourds

Quand l’investissement se chiffre en millions d’euros, nous pouvons comprendre que les cliniques et autres établissements de santé décide de mettre tous les facteurs de communication à leur service.

Les investissements se font d’ailleurs dans les domaines où on les attend les moins comme ce scanner en médecine vétérinaire pour par exemple, soigner le cancer du chien.

Le savoir et le savoir faire c’est bien mais le faire savoir c’est mieux

La communication pure s’invite également et avec les impératifs des ordres mais aussi la course à la visibilité de plus en plus d’établissements font appel à des web designers talentueux.

Le monde de la santé vit une mutation passionnante ces temps-ci et avec elle les repères rebattent les cartes de la perception que l’on en a.

Cet article a été vu 4484 fois !