L’abus de tabac est la première cause des maladies cardiovasculaires. La plupart des fumeurs ont cependant des difficultés à arrêter de fumer, cela est dû au fait que le sevrage brusque peut entrainer une douleur morale, voire physique. Les symptômes peuvent être atténués à l’aide des médicaments. Les fumeurs peuvent aussi opter pour le cigare electronique.

Les médicaments proprement dits

Il y a des médicaments qui ne sont remis que sous prescription médicale en tant qu’aide à la désaccoutumance tabagique. Par exemple, le « Zyban », qui a pour avantage de limiter la prise de poids, ou le « Champix ». Ce dernier agit sur le cerveau. Ils ont pour effets de diminuer les effets de plaisir qui sont provoqués par la cigarette, et réduisent ainsi l’envie de fumer. La durée du traitement est de 12 semaines ou plus.

Les substituts nicotiniques

La prise des substances nicotiniques permet la réduction progressive de la prise de tabac. Elle permet aussi d’amoindrir la nervosité, l’insomnie, la difficulté de concentration et l’irritabilité causées par le sevrage brusque. Quand l’envie de fumer se produit, il suffit de prendre des pastilles ou des gommes à mâcher. La durée du traitement varie de 8 semaines à 3 mois. Il faut réduire petit à petit la ration quotidienne.
Les gommes à mâcher libèrent une quantité de nicotine qui est ensuite détruite par le foie. L’absorption d’une gomme de 2 mg équivaut à 1 mg de nicotine. Il est toutefois recommandé de ne pas boire du café avant et pendant la prise de la gomme. Il est aussi conseillé de les mastiquer très lentement. Les comprimés « Microtabs » sont nettement plus discrets, il suffit de faire fondre un comprimé sous la langue.
Les fumeurs qui connaissent une très forte dépendance au tabac doivent opter pour le spray nasal, qui est appliqué à chaque narine. Il a la particularité d’agir très rapidement. La durée du traitement est aussi de 8 semaines à 3 mois.
Les patchs ou timbres sont à appliquer chaque jour sur une peau épilée. Et le traitement dure 3 mois au maximum.

La cigarette électronique

Les fumeurs peuvent opter pour la cigarette électronique quand l’envie de fumer les tenaille. Elle simule la fonction de la cigarette traditionnelle. Elle est rechargeable. Les e-cigarette pas chères permettent d’effectuer des économies. Elles ne contiennent pas de substances cancérigènes, et la vapeur qui s’y dégage ne renferme pas de goudrons. Cette cigarette permet de maîtriser la dépendance à la nicotine. Visiter ce site pour en savoir davantage.


Cet article a été vu 2229 fois !