La résistance ou le coil est un des éléments importants de la cigarette électronique. Installé dans le clearomiseur, c’est elle qui transforme l’e-liquide en vapeur. Elle est composée d’un fil résistif et d’une fibre de coton. De la vapoteuse, la résistance est le seul élément consommable. Elle s’use rapidement et il faudra penser à le remplacer régulièrement.

Le principe de fonctionnement de la résistance

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, la résistance est composée de deux éléments. Il y a :

  • Le fil résistif : il peut être en Kanthal, en acier inoxydable, en Nickel ou en Nichrome. Cet élément sert pour réguler la température.
  • La mèche de fibre : elle est souvent en coton organique, mais pour certains, elle est en silice.

Vous allez remarquer que toutes les résistances sur le marché ne sont pas conçues de la même façon, mais peu importe l’architecture, elles fonctionnent à peu près de la même manière. Un ou plusieurs fils résistifs entourent la mèche de fibre. Cette dernière absorbe l’e-liquide et lorsqu’il est au contact du fil chauffé va être vaporisé. Cette vapeur remontera par la suite jusqu’au drip-tip. En fonction du format de la résistance, la vapoteuse peut produire plus de vapeur, plus de saveur, une vape chaude ou une vape froide. La résistance est un élément qui travaille beaucoup dans la cigarette électronique et il faut bien savoir quand changer une résistance de cigarette électronique.

La durée de vie moyenne d’une résistance

Les fabricants des cigarettes électroniques ont fixé une durée de vie d’environ deux semaines pour une résistance. C’est la durée de vie moyenne que l’utilisateur adopte un vapotage en sub ohm ou en inhalation directe. Certains e-liquides peuvent accélérer ou ralentir la fin de vie d’une résistance. C’est le cas des solutions avec des arômes complexes et des solutions avec une teneur élevée en glycérine végétale.

Quand changer la résistance ?

Vous avez compris : il faudra donc prévoir un remplacement de la résistance au moins une fois tous les deux semaines. Ceci vous fera deux résistances par mois au moins. Si vous voulez utiliser plus longtemps le coil, on vous conseille de vous tourner vers des modèles en céramique ou en mesh qui peuvent tenir jusqu’à plus de deux semaines.

Si vous continuez à utiliser une résistance déjà usée, vous n’allez plus être satisfait en termes de production de vapeur et de restitutions de saveurs. D’ailleurs, dans certains cas, vous pouvez songer à le remplacer même avant les deux semaines, la durée de vie moyenne de ces consommables. Si vous passez d’un e-liquide aux saveurs de fruits rouges à un autre à la mangue, il est fort probable que la mèche de fibre retienne les notes de fruits rouges.

Changer impérativement de résistance

Certes, la durée de vie moyenne d’une résistance est fixée à deux semaines. Toutefois, en fonction de votre mode de vapotage et du dispositif que vous avez, cette durée de vie peut ne pas arriver jusqu’aux deux semaines ou il se peut qu’il tienne jusqu’à plus de deux semaines. A l’utilisation de la cigarette électronique, vous devez être attentif, car certains signes peuvent vous alerter sur l’usure de la résistance.

Quand vous n’arrivez pas à percevoir correctement les arômes de votre e-liquide, c’est peut-être lié à l’usure de la résistance. Si vous ressentez également un goût de brûlé désagréable, c’est qu’il faut songer à remplacer le coil. Pour les vapoteurs ayant une cigarette électronique avec un écran où on peut lire les valeurs d’une résistance, le changement de la résistance doit être prévu si la valeur indiquée augmente ou descend de manière brutale. Si le clearomiseur présente des fuites, vous n’avez pas d’autres options que de remplacer le coil, car c’est sa fibre qui est complètement usée et qui ne retient plus la solution.

Le changement de la résistance

Si vous êtes un vapoteur débutant, ce remplacement de la résistance peut vous faire peur, mais rassurez-vous, ce n’est pas si compliqué. Il est à rappeler tout de même que les étapes à suivre pour cette opération ne sont pas les mêmes pour toutes les cigarettes électroniques. Aujourd’hui, les modèles qu’on trouve sur le marché sont facilement manipulables. Sur ceux-ci, il faut tout simplement dévisser la base du clearomiseur pour arriver à la chambre d’atomisation où on a le coil. Pendant ce changement de la résistance, il est aussi conseillé de nettoyer la base et le pas de vis du clearomiseur.

Avant de fermer ce dernier aussi, il ne faut pas oublier d’imbiber la résistance. Ceci vous évitera le goût de brûlé sur les premiers instants de vapotage. Pour ce faire, il faut déposer quelques gouttes d’e-liquide utilisé sur les parties en coton visibles sur le coil. Une fois le clearomiseur fermé, ne vous précipitez pas à vapoter. Laissez la cigarette électronique avec un réservoir plein pendant quelques minutes. Ce temps permettra à la fibre de bien s’imbiber.

Cet article a été vu 27 fois !