Vous avez l’impression de ne pas être assez bien pour ce monde ? Conséquences à cela, vos amis s’éloignent de vous, votre famille vous parle plus sèchement, et vous êtes moins heureux. C’est si facile d’être méchant, beaucoup moins d’être gentil. Cela demande des efforts et des sacrifices. Devenir une meilleure personne ne se fait pas du jour au lendemain, mais il existe quelques techniques et habitudes à prendre pour que la tendance s’inverse.

Voir la vie en rose

Être une bonne personne, c’est être positif. En effet, des sourires et des mots doux valent mieux que des insultes et un visage fermé. Vous pourrez envoyer autour de vous des ondes positives qui feront du bien à tout le monde, vous y compris.

Pour être positif, prenez les choses du bon côté. Voyez les choses positivement, comme un cadeau du ciel, comme une nouvelle expérience à vivre, ou comme une nouvelle personne à rencontrer.

Être positif, c’est un état d’esprit. Commencez par l’être avec vous-même avant de l’être pour les autres. Pensez positif. Cela va secréter une hormone qui provoque le bonheur. Donc rien qu’avec des pensées positives vous serez plus heureux. De plus, le stress diminuera. Voir la vie en rose a bien des avantages. C’est une philosophie de vie qui n’est finalement pas si compliquée à adopter.

Faire des compliments

Une bonne personne est appréciée des autres. Pour y parvenir, il faut être gentil. Cela passe par des compliments.

Dire une phrase gentille aux gens permet de les rendre heureuses, de leur faire plaisir. Ainsi, ils vont vous voir d’un bon œil. Ils se feront une bonne opinion de vous, et penseront vraiment que vous êtes une bonne personne. Avec le temps et l’habitude, cela deviendra une vérité vraie.

Voir les autres heureux peut nous rendre nous-même heureux. Comme dit précédemment, les ondes positives seront nombreuses. Voir des sourires, des teints clairs et lumineux fait plaisir à voir.

Penser aux autres avant de penser à soi

Pour être une bonne personne, il faut s’oublier. Les autres sont prioritaires. Faites plaisir aux personnes qui vous entourent pour être vu d’un bon œil.

Cela passe aussi par les sacrifices. Il ne reste plus qu’une part de pizza ? Laissez-la pour un autre membre du groupe. Un ami vous appelle pour l’aider à déménager ? Allez-y.

Enfin, cela passe aussi par des responsabilités. Se conduire en adulte permet de devenir une bonne personne. Par exemple, évitez à votre invité de boire de l’alcool s’il a de la route à faire après. Ce sont des petites attentions qui font plaisir et qui ouvrent les portes du paradis.

Se débarrasser du mauvais karma

Tout le monde a déjà entendu l’expression “mauvais karma”. Mais connaissez-vous vraiment sa définition et ce que cela signifie ?

Bon ou mauvais, le karma est une croissance populaire selon laquelle les actes que nous choisissons de faire nous amènent là où nous sommes au moment présent. En clair, si une personne vit, sur une période, une multitude de moments difficiles, tristes, négatifs, c’est du mauvais karma : cette personne a fait des actes cruels, mauvais, et elle en assume plus tard les conséquences.

Au contraire, si une personne a fait de nombreuses bonnes actions désintéressées, c’est-à-dire sans chercher à gagner quelque chose en retour, et que, plus tard, des événements heureux se produisent, c’est du bon karma.

Finalement, pour espérer avoir un bon karma, il faut des actes bienveillants sans forcément chercher une récompense. Plus tard, sur des événements qui n’auront rien à voir, la vie vous remerciera avec des situations heureuses. Au contraire, si vous êtes une mauvaise personne et que vous faites du mal autour de vous, il y a plus de risque que vous soyez malchanceux dans le futur.

Cet article a été vu 573 fois !