Un lit médical est conçu pour des besoins spécifiquement curatifs. Il trouve notamment son utilité auprès des personnes souffrant de mal de dos, et dans la prévention ou le traitement des escarres. Comment choisir un matelas adapté pour ce type de couchage ? Voici nos conseils.

La literie médicale

Après une hospitalisation longue durée, une maladie grave ou un accident, l’utilisation d’un matelas anti-escarre est nécessaire. Ce couchage s’adapte aux mouvements et à la morphologie de la personne souffrante. Suivant la durée de l’alitement du patient et de sa capacité à bouger, le choix du matelas sera différent. Si par exemple, une personne reste alitée la majeure partie de la journée sans pouvoir bouger, les compressions de son corps sur le couchage peuvent entraîner une altération cutanée. Une rougeur qui pourrait aller à l’escarre, et même progresser jusqu’à une ulcération tendino-musculaire ou osseuse. Suite à ces éventualités, plusieurs solutions sont proposées en fonction de l’évaluation du risque, et selon les besoins du patient.

La mousse statique

Les mousses classiques ne sont pas recommandées en cas de risques d’escarres. Au contraire, la mousse statique et le mateląs gaufrier, apportent une protection efficace contre des risques moyens d’escarres. Grâce à leur système de plots qui aide à la répartition du poids, ils évitent à son utilisateur les effets de macération de la peau, en laissant circuler l’air.

Les mousses viscoélastiques sont, en ce qui les concerne, utiles pour la prévention des risques modérés d’escarres. En effet, ils amenuisent la pression des parties de contact, en améliorant la circulation sanguine. On rencontre également des lits médicaux doubles, avec un plan de couchage individuel, adapté aux besoins médicaux personnels d’un couple.

Les mateląs à air dynamique

Les literies à air dynamique sont comptées parmi les plus efficaces pour la prévention et le traitement des escarres. Ils offrent une meilleure décharge de la masse corporelle sur le couchage. Au nombre des principaux critères de choix, figure le compresseur qui est un élément essentiel du mode de fonctionnement de ce mateląs.  Le couchage à air dynamique fonctionne habituellement suivant deux modes distinctes : un mode alternatif, caractérisé par le gonflement alternatif et régulier des cellules, et le mode statique, au cours duquel les cellules se gonflent conformément aux mouvements de la personne. Le mode de gonflage maximum favorise quant à lui une meilleure stabilisation du patient prêt à recevoir des soins.

Les supports de lit médicalisé pour soulager les pressions

Il s’agit essentiellement des surmatelas, des oreillers anatomiques, des coussins anti-escarres dosseret, des coussins mousses avec housse et des rouleaux de calage. Ils permettent une répartition équilibrée du poids du patient sur une grande surface, et donc diminuer la pression et l’écrasement de tissus des zones à risques.  Ces supports sont faits pour faciliter les mouvements du patient, lui apporter un maximum de confort, et favoriser des positions de couchage aisées. Il est donc nécessaire dans ce cas, d’avoir un mateląs bien souple pour suivre harmonieusement ces mouvements, afin de profiter des moments de repos paisible.

Cet article a été vu 544 fois !

Dernières recherches:
  • comment choisir matelat pour lit medicalise (1)
  • lit médicalisé et mathlas (1)
  • matelas a air médicalisé (1)
  • matelas médicalisé que choisir (1)