Avec l’âge qui avance, le corps connaît de nombreuses modifications dans sa façon de fonctionner. L’un des processus qui en est le plus affecté est le sommeil. En tant que sénior, vous pouvez néanmoins lutter contre ce trouble en adoptant de bonnes habitudes. Voici ce qu’il y a lieu de faire quand on a du mal à avoir un sommeil agréable en tant que sénior.

Optez pour un couchage de qualité

Cette condition est indispensable pour avoir un bon sommeil. Que l’on soit sénior ou non, si on a une literie composée d’un sommier de piètre qualité, les nuits seront forcément difficiles. Si ce n’est pas le sommier qui laisse à désirer et que c’est par exemple votre matelas -160 x200 qui n’est pas convenable, le résultat sur votre qualité de sommeil sera le même. Vous l’aurez compris, qu’il s’agisse d’un matelas-160×200 ou de n’importe quel élément de la literie, il doit être qualitatif pour que le minimum de conditions soit réuni pour votre sommeil.

Normalement, vous devez connaître le type de couchage qui vous correspond le mieux. Certains préfèrent les matelas durs, d’autres les préfèrent souples et d’autres encore sont plus à l’aise sur des matelas semi-durs. Ce n’est qu’un exemple pour illustrer la diversité des préférences. Quoi qu’il en soit, privilégiez toujours un couchage qui vous offre le maximum de confort.

Faites régulièrement du sport

Il est recommandé de tout temps d’avoir une activité sportive régulière pour diverses raisons. Entre autres, le sport permet au corps de mieux fonctionner et le renforce. Il permet également d’avoir un sommeil agréable, ce d’autant plus qu’il induit une dépense d’énergie que le corps cherche à compenser par le sommeil. Il est donc tout indiqué pour un sénior de pratiquer du sport pour favoriser un sommeil agréable. Diverses activités peuvent être choisies pour cela : marche, vélo, natation, etc.

À vous de décider de l’intensité et du rythme qui vous convienne. Cependant, faites attention à ne pas trop en demander à votre corps. L’objectif étant de vous dépenser suffisamment pour que les moments de sommeil soient profonds et réparateurs, une activité légèrement fatigante suffira amplement.

Ayez une alimentation de qualité

L’alimentation joue un rôle crucial dans la qualité du sommeil. Si vous avez l’habitude par exemple de consommer des aliments qui vous retournent l’estomac juste avant le coucher, vous passerez forcément une nuit désagréable. Il faut opérer des choix de qualité dans l’alimentation et privilégier les sucres lents juste avant de vous coucher. Votre dîner se composera donc entre autres de ces éléments qui stimulent pendant le processus de digestion l’endormissement.

En plus des sucres lents, pensez à intégrer à votre alimentation des éléments faciles à digérer comme les fruits. Optez pour les cerises et les bananes par exemple pour leur apport dans la production de mélatonine et de sérotonine. Ces hormones aideront forcément à votre relaxation et favoriseront ainsi un sommeil plus rapide et plus agréable. De même, consommez des aliments riches en graisses saines comme de l’avocat. C’est très bon pour le fonctionnement cardiaque.

Par ailleurs, qui dit alimentation évoque également hydratation. Il est essentiel que vous buviez assez d’eau pour aider le corps à fonctionner de façon optimale. S’il fonctionne bien, votre corps sera dans les meilleures dispositions pour que votre repos soit optimal et bienfaisant. Cependant, évitez les boissons stimulantes juste avant le coucher. Ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour mettre le corps en condition pour un sommeil réparateur. Évitez donc le café ou les boissons qui contiennent de l’alcool juste avant de vous mettre au lit.

En définitive, les habitudes à adopter pour un sommeil réparateur quand on est sénior ne diffèrent pas tant que ça de ce que tout le monde doit appliquer pour favoriser un sommeil agréable. Si vous appliquez à la règle ces indications, votre sommeil n’en sera que meilleur.

Cet article a été vu 640 fois !