Les motifs de consultation d’un psychologue sont aussi variés qu’il y a de patients. Toutefois, les raisons qui nous poussent à aller voir un professionnel sont toutes liées à une souffrance incompréhensible vissée au plus profond de nous. Dépression, angoisse, nous n’arrivons pas à trouver des solutions à notre mal-être. Pouvoir comprendre votre état et guérir est envisageable avec l’aide d’un psy. Psychologue, psychothérapeute, psychanalyste, que font-ils et quels sont les motifs de consultation les plus courants ? Découvrez les éléments de réponse dans cet article.

Psy : qu’est-ce que c’est ?

Cette abréviation correspond à 4 thérapeutes spécialisés dans les domaines suivants :

  • psychiatrie ;
  • psychologie ;
  • psychothérapie ;
  • psychanalyse.

Un seul est diplômé de médecine : le psychiatre. Les thérapeutes exercent souvent avec deux ou trois titres car les domaines sont complémentaires. Si on discerne bien le psychiatre, la différence est parfois moins évidente entre les trois autres.

Le psychologue

motifs consultation psychologueLe psychologue est un expert de la santé mentale, du comportement et des émotions. Il n’est pas médecin, mais il est soumis au code de la déontologie. Après une formation universitaire de 7 ans, où il est rompu aux techniques d’entretien, il pratique comme chercheur ou psychologue clinicien. Ce cas est intéressant car ses compétences sont la psychologie et les soins associés. Il exerce soit en cabinet, en milieu hospitalier, dans des centres médico-psychologiques ou même à distance et en ligne.

Votre motif de consultation d’un psychologue peut vous orienter vers un thérapeute avec une spécialisation en psychothérapie.

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute est spécialisé dans l’accompagnement thérapeutique. Il n’est pas médecin. Sa formation est post-universitaire et elle est dispensée dans des instituts privés en France. Le titre est réglementé depuis 2004.
Il existe près de 400 types de psychothérapie. Beaucoup de psychologues complètent leur formation par celle en psychothérapie.

« L’inconscient est le psychique lui-même et son essentielle », Sigmund Freud.

Le psychanalyste

Le psychanalyste possède une formation en psychanalyse complétée par une auto-analyse très fouillée comportant environ deux années de pratique contrôlée. Il n’est pas médecin mais membre d’une société de psychanalyse. Il n’existe pas de reconnaissance officielle dans le monde.
Les degrés de formation du thérapeute ne sont pas les paramètres de votre choix. Fiez-vous plutôt à votre ressenti : la capacité d’analyse et l’empathie du psy doivent vous rassurer dès votre premier rendez-vous. Mais les psychologues et les psychothérapeutes ne font-ils pas la même chose ?

Quel est le champ d’action du psy ?

Le champ d’action du psy concerne tout ce qui touche le psychisme. Vos problèmes les plus profonds sont évalués et analysés avec des méthodes spécifiques à chacun des spécialistes.

Le rôle du psychologue

Le champ d’application du psychologue est large. Il concerne les domaines de psychologie :

  • sociale ;
  • environnement scolaire ;
  • clinique ;
  • cognitive ;
  • milieu du travail ;
  • domaine de la recherche.

motifs consultation psychologue

Le psychologue est seul habilité à faire passer divers tests d’évaluation (intelligence, personnalité, etc.). En s’appuyant sur ses qualités de clinicien et de théoricien, il évalue votre santé mentale et votre fonctionnement psychologique avec la prise en compte de votre environnement. Il établit avec vous une relation de conseiller pour déterminer vos problèmes, et effectuer des interventions adéquates. Votre thérapeute peut vous recommander la consultation d’un médecin pour une prescription de médicaments.
Au cœur du métier du psychologue, se trouve la psychothérapie.

La mission du psychothérapeute

La mission du psychothérapeute est de vous aider à sortir de votre souffrance, à mieux vous connaître et à retrouver votre estime de soi.
Le thérapeute ne fait pas passer de test. Il vous apporte un soutien et un accompagnement. Le cœur de la thérapie réside dans la relation établie entre vous et votre psy, avec des échanges impliquant votre collaboration active. Le psychothérapeute travaille avec vous sur votre enfance, vos rêves, votre comportement et votre situation.
La psychothérapie apporte des soins efficaces avec une thérapie qui peut prendre différentes formes. La plus appropriée sera appliquée pour répondre à votre motif de consultation de psychologue et vous aider à retrouver votre mieux-être.

Les méthodes utilisées par votre psy

Les méthodes utilisées par votre psy sont différentes selon vos maux. Certains troubles nécessitent des longues thérapies alors que d’autres peuvent être traités brièvement.
Au cours de l’entretien, le psychologue clinicien cherche à comprendre votre souffrance en vous questionnant sur le motif de votre consultation et votre histoire. Pour votre information, la culture du divan n’est pas systématique en consultation chez le psy !

Vos problèmes sont identifiés à l’aide de diagnostics établis à partir de vos entretiens et des tests. Ils servent à évaluer vos difficultés, vos forces et vos limites. En fonction de l’évaluation, une thérapie brève peut être utilisée comme :
le coaching ;
l’hypnose ;
la programmation neuro-linguistique ou PNL ;
la thérapie comportementale et cognitive ou TCC ;
l’art thérapie.

Les motifs de consultation d’un psychologue sont au nombre de 3 et leur évidence n’apparaît pas au premier abord.

Les 3 motifs de consultation d’un psychologue

Les 3 motifs de consultation d’un psychologue sont insidieux car ils touchent votre bien-être. Des comportements invalidants peuvent s’installer. Avant d’arriver à un tableau trop noir, il faut agir. Avec les 3 motifs répertoriés ci-après, vous saurez quand il devient nécessaire de prendre un rendez-vous chez le psy.

1-La modification de l’humeur et le trouble du comportement

La modification de l’humeur et le trouble du comportement sont des signes de mal-être. Si vous n’êtes pas en mesure d’analyser ces changements, votre entourage peut les observer.

Les modifications de l’humeur et du comportement se manifestent diversement :

  • négligence dans votre apparence ;
  • accumulation d’échecs répétitifs ;
  • absence de confiance en soi ;
  • hésitation persistante ;
  • changement d’humeur brusque ;
  • pleurs fréquents.

Votre comportement peut se modifier à l’excès au niveau alimentaire, avec l’anorexie ou la boulimie. La manifestation de troubles comportementaux tels que l’agressivité, l’anxiété, le désespoir ainsi que les addictions et les phobies sont des motifs de consultation du psychologue.

2-Les altérations des fonctions cognitives

Les fonctions cognitives sont vos aptitudes à raisonner et mémoriser. Leurs altérations sont des signaux d’alerte souvent liés avec un trouble du comportement. Voici une liste non exhaustive :

  • perte de mémoire ;
  • ralentissement de la concentration ;
  • trouble du sommeil ;
  • confusion ;
  • épuisement ;
  • difficulté à résoudre des problèmes.

Quand leur prise en charge est trop tardive cela peut mener à une dépression. Tous les signes des maux psychiques trouvent leur source dans des événements traumatisants.

3-Les événements traumatisants

Les événements traumatisants font partie des 3 motifs de consultation d’un psychologue. Une situation vécue récente ou ancienne peut être émotionnellement trop forte et vous submerger ! Les méfaits des non-dits se manifestent par des troubles comportementaux ou une fragilité. Les circonstances suivantes peuvent bouleverser votre enfance, votre adolescence ou votre vie d’adulte :

  • la violence physique, psychologique ou sexuelle ;
  • le deuil ;
  • la maladie ;
  • le dysfonctionnement professionnel ;
  • la dysharmonie familiale ;
  • le trouble dans l’environnement scolaire.

Votre premier geste de secours est de consulter un professionnel de la santé mentale. Le thérapeute possède la bonne pratique pour vous permettre de verbaliser votre souffrance et retrouver votre bien-être. Ça n’a pas de prix !

Cet article a été vu 135 fois !