Une étude réalisée récemment à propos du phénomène du sans gluten prouve que les malades coeliaques partagent tous la même envie de trouver des boutiques ayant une bonne éthique pour acheter en toute sécurité leurs aliments.

L’enquête sur cette question a ainsi été réalisée et il se trouve que les produits actuellement disponibles sont certes différents que ceux proposés il y’a quelques années, mais il reste encore beaucoup d’efforts concernant l’amélioration de l’acceptabilité.

Concernant Les ingrédients de base

Les intolérants ont beaucoup de difficultés à se procurer tous les ingrédients de base dans leurs préparations pour pains et pâtisseries. Lors de cette enquête portant sur l’usage des produits sans gluten à Strasbourg, les consommateurs ont affirmé que la principale difficulté se trouve dans la certification même des produits.

Par exemple, pour tout ce qui est fécules de maïs ou fécules de tapioca, la disponibilité dans les magasins bio existent bel et bien cependant les produits ne disposent pas tous d’une certification sans gluten. Beaucoup d’intolérants ont compris aujourd’hui que même si le grain de base est sans gluten, la transformation peut bien inclure des traces, cela s’appelle la contamination croisée.

Dès lors, une garantie de l’absence totale de gluten (20 parties par million) est obligatoire avant de passer à l’acte d’achat des ingrédients pour les consommateurs les plus consciencieux.
Les farines telles que la farine de riz doivent être garanties.

Les statistiques portant sur l’utilisation des aliments de base sans gluten prouvent que beaucoup de malades coeliaques ont décidés de ne pas se fatiguer à réaliser des mélanges de plusieurs farines pour leurs recettes de pains ou de pâtisseries.

Alors, la solution la plus simple est de se procurer un mix sans gluten déjà prêt pouvant être utilisé en toute sécurité et plus facilement car certifiés dans une large majorité.

Cependant, nous allons noter que pour ceux qui continuent à utiliser des farines dont les grains à l’origine sont sans gluten, commencent à mieux comprendre la nécessité que ces dernières soient certifiées.

Une grande tendance chez certains distributeurs était de commercialiser des farines à partir de grains naturellement sans gluten telles que la farine de riz. Le problème étant que ces mêmes distributeurs ne garantissent pas l’absence de gluten dans leurs compositions règlementaires.

Les biscuits et autres types de gâteaux

La tendance était auparavant la recherche de produits sucrés déjà fabriqués et disponibles à la vente pour une consommation immédiate. Cependant, le marché a beaucoup évolué depuis et les intolérants au gluten n’hésitent plus à réaliser eux mêmes leurs recettes maison à partir d’ingrédients de plus en plus accessibles.

Selon l’enquête réalisée à strasbourg, seul 20% affirment aujourd’hui trouver que les biscuits et gâteaux sans gluten proposés dans le commerce ont un bon goût, et plus de 60% des malades coeliaques affirment réaliser leurs recettes eux mêmes et parviennent donc à obtenir un meilleur goût des aliments.

Il n’est pas toujours simple d’obtenir de bons résultats mais l’objectif est souvent atteint avec l’expérience acquise dans le long terme.

La certification par un organisme reste aujourd’hui une solution indiscutable

Les produits sans gluten font clairement partie d’un effet de mode dans les changements alimentaires qui secouent le monde. Mais cet effet de mode n’est pas vraiment attribuable aux consommateurs mais aux distributeurs. Après le boom des boulangeries et autres restaurants proposant des produits sans gluten dans leurs menus, la tendance est vite redescendue à son niveau le plus bas dès lors qu’ils ont compris que leurs produits ne présentaient aucune garantie d’absence de gluten.

La compréhension chez les malades ou sensibles au gluten a évoluer dans le même temps et ils comprennent beaucoup mieux qu’il faut une assurance stricte dans les produits qu’ils consomment.

il y’a une prise de conscience considérable de la certification soit à travers le producteur soit à travers un organisme tel que l’Afdiag, de l’absence totale du gluten pour pouvoir consommer un produit alimentaire sans risques


Cet article a été vu 260 fois !

Dans la même thématique