Le stéthoscope fait tellement partie des objets du quotidien que l’on a du mal à imaginer un médecin auscultant son patient sans cet accessoire. Pourtant, son invention ne remonte qu’au tout début du XIXè siècle, lorsque le Dr René Laennec en crée une première ébauche avec… un journal roulé. Retour sur l’histoire et l’utilité de ce drôle d’instrument.

Ecouter les bruits internes du patient sans coller l’oreille sur son torse !

Cela peut paraître trivial, mais c’est l’une des raisons qui a présidé à l’invention du stéthoscope. A l’époque, la pudeur vis-à-vis du médecin était importante, ce qui explique le désir de René Laennec de pouvoir garder une certaine distance avec ses malades. Cela lui permit aussi de gagner en efficacité.

Plusieurs prototypes suivirent le papier roulé : d’abord de simples tubes en bois ayant vaguement la forme d’une clarinette, puis des modèles bi-auriculaires en métal et caoutchouc. Le stéthoscope tel que nous le connaissons aujourd’hui ne date, lui, que de 1961.

Un instrument de base pour des usages multiples

Si nous connaissons tous l’utilisation du stéthoscope pour écouter les battements du cœur, il s’avère également très utile pour guetter les bruits respiratoires ou digestifs, ou encore pour distinguer les signes vitaux du fœtus in utero. Sa forme permet une amplification acoustique très intéressante pour le médecin généraliste, qui est par définition amené à diagnostiquer des pathologies d’origine très variée.

Il existe de très nombreux modèles différents, que l’on peut trouver notamment à la vente ici. Du stéthoscope simple au modèle à double fréquence, avec amplification sonore ou filtre anti-bruit, voire écran LCD et logiciel d’analyse fourni pour les références haut de gamme, ce basique de la mallette médicale se décline désormais dans une large gamme de fonctionnalités. A chaque généraliste de juger, en fonction de sa patientèle et de l’usage qu’il fait de son stéthoscope, de quel degré de sophistication il a réellement besoin. Une chose est sûre, dans tous les cas, les patients peuvent se sentir rassurés : la médecine a désormais les moyens de leur prise en charge.


Dernières recherches:
  • stéthoscope médecin (13)
  • Quel est lutilité du stéthoscope? (1)

Dans la même thématique