Votre chevelure a triste allure ? Stress, ménopause, conséquence de la prise de certains médicaments, traitement trop violent, extensions, coiffures beaucoup trop serrées, autant de causes peuvent être à l’origine de la perte de cheveux chez un individu. À noter qu’il s’agit d’un problème qui touche autant les hommes que les femmes, les plus jeunes que les plus âgés. Pour y remédier, recourir à la pose d’un implant capillaire est l’option qui se présente à vous. De quoi s’agit-il en réalité ? Est-ce réellement efficace ? Les réponses dans cet article.

À quoi sont dues les pertes de la chevelure ?

Avant de vous laisser tenter par la pose d’implant capillaire Lyon ou en autre ville de France, la cause possible de la chute de cheveux dont vous êtes victime mérite d’être claire. L’alopécie androgénétique est pour ainsi dire la cause la plus connue de la perte de cheveux d’une personne. Aussi appelé calvitie, ce problème est plus fréquent chez les hommes que chez la femme et peut survenir dès l’âge de 30 ans. Facilement reconnaissable chez les hommes, la lisière des cheveux se met à reculer ou une zone de la tête devient plus clairsemée sur le haut du crâne. Chez les femmes, le haut de la tête présentera une apparence tout aussi clairsemée.

Bien que la calvitie soit le facteur le plus répandu, ce n’est néanmoins pas la seule cause de la perte de cheveux. L’on peut citer l’alopécie cicatricielle, la teigne, la pelade, la prise de médicament favorisant la chute de la chevelure, les problèmes thyroïdiens, l’insuffisance alimentaire, les changements hormonaux, le stress ou l’anxiété chronique et plein d’autres encore. Dans tous les cas, la greffe de cheveux n’est indispensable qu’en cas de calvitie, les autres causes ne sont pas obligatoirement irréversibles.

Les astuces pour couvrir efficacement et durablement la chute de cheveux

Dans le but de limiter au mieux la chute de cheveux, un bon nombre d’actes à titre préventif peuvent être mis en place. À savoir des soins adaptés, des complémentations alimentaires, des traitements médicaux ou autres. Cependant, comme il est relaté plus haut, une chute capillaire avec pour cause une alopécie ou calvitie est dans la plupart du temps irréversible. En effet, s’il se trouve que la repousse n’est plus une option envisageable, la pose d’implants capillaires se présente comme étant la meilleure des solutions.

Par définition, la greffe de cheveux est une intervention chirurgicale à ne surtout pas prendre à la légère puisqu’elle peut offrir une alternative efficace pour la pose des implants de cheveux. Cette étape se fait notamment en deux étapes. Un prélèvement de bulbes de follicules capillaires sera en premier lieu, suivi d’une micro-greffe sur les zones clairsemées pour que les cheveux puissent pousser à nouveau. Esthétique et en même temps indolore, cette démarche ne fait également pas appel à une prise médicamenteuse postopératoire. Un soin particulier sera tout de même nécessaire afin de suivre les conseils médicaux pour éviter tout risque d’infection en rapport avec l’intervention. Bref, la greffe capillaire est l’option à avantager en vue de traiter un problème de perte de cheveux pour un résultat aussi bien durable qu’ultra naturel.

Cet article a été vu 26 fois !